L' ADSL2+  arriveÂ…

L'ADSL2+ est proposĂ© en par certains fournisseurs d'accès depuis fin 2004 ( exemple chez FREE : la Freebox V4 permet d'accĂ©der aux très hauts dĂ©bits si votre localisation le permet, au mĂŞme tarif et sans aucun amĂ©nagement technique). La technologie s'appuie sur l'augmentation de la bande passante des lignes tĂ©lĂ©phoniques actuelles. RĂ©sultat : il est possible de doubler votre dĂ©bit Internet sans changer ni les lignes ni les centraux en place. Avec l'ADSL2+, le dĂ©bit maximal pour un Internaute situĂ© Ă  proximitĂ© dÂ’un central peut atteindre les 25 mbits/s (voir plus bas les aspects techniques). 

LÂ’ADSL 2+ : une simple Ă©volution de la technologie ADSL? Oui, mais un grand bouleversement dans lÂ’utilisation dÂ’Internet.

Nous connaissions la téléphonie gratuite, la télévision via Internet… Désormais, voici venu le temps de « l’opulence » : avec 25 Mbit/s annoncés, les connexions ADSL2+ vont offrir tout ce dont vous avez rêvé, sans jamais oser l’espérer !

Une véritable révolution, à coup sur, dans l’approche des services. Les débits actuels nous ont donné un avant goût de l’avenir : le cinéma à domicile, la haute définition, le téléchargement de fichiers très volumineux instantané, la visiophonie avec image totalement fluide, la domotique... Bref, le monde dans votre PC en 1 clic !

Une nouvelle approche des coĂ»ts est Ă  envisager, notamment  pour des secteurs comme la musique, l'image, le cinĂ©ma... Dans ces secteurs de nouveaux rapports aux consommateurs sont Ă  trouver et  le « protectionnisme », tel quÂ’il est encore envisagĂ©, semble condamnĂ© par ce nouvel environnement (le mouvement est d'ailleurs dĂ©jĂ  bien enclenchĂ©).

Une Ă©volution aussi dans les pratiques : fini les accès ponctuels Ă  Internet, le modem ADSL2+ sÂ’adapte Ă  votre rythme de vie. Disponible en permanence, il reste en veille et nÂ’Ă©change des informations que lorsque cela est nĂ©cessaire, contrairement aux anciens modems qui encombrent les rĂ©seaux par des Ă©changes frĂ©quents.


L'ADSL2+ est basĂ©e sur le doublement de la bande passante actuelle (Exemple : frĂ©quence Ă  2,2 MHz au lieu de 1,1 MHz). Ceci n'est pas sans contrainte : le dĂ©bit est privilĂ©giĂ© au dĂ©triment de la portĂ©e. La distance entre le central et le modem devient donc essentielle. 

RĂ©sultat : les abonnĂ©s les plus proches du central seront les grands gagnants de cette Ă©volution. Les abonnĂ©s Ă©loignĂ©s n'en bĂ©nĂ©ficieront pas, ou peu. Voici une simulation des dĂ©bits obtenus avec lÂ’ADSL2+ en doublant un dĂ©bit initial de 8 Mb/s.
                 (Source : France TĂ©lĂ©com – Ces dĂ©bits sont majorĂ©s dans les dernières Ă©tudes)

 

Ce quÂ’il faut retenir :

  • Les abonnĂ©s situĂ©s Ă  moins de 1500 mètres du central (environ 40% des clients) bĂ©nificieront du haut dĂ©bit maximal avec lÂ’ADSL2+. Ces dĂ©bits pourront dĂ©passer les  16 Mbit/s pour la rĂ©ception des donnĂ©es (flux "descendant" - Plus de 25 mb/s sont annoncĂ©s dans certaines conditions). Pour lÂ’envoi de donnĂ©es (flux "ascendant"), le dĂ©bit restera autour de 1 Mbit/s.
  • Pour les clients situĂ©s entre 1500 mètres et 2500 mètres du central, le gain en dĂ©bit sÂ’attĂ©nuera progressivement avec la distance.
  • Au-delĂ  de 2500 mètres, le gain devient, en thĂ©orie, quasiment nul. En fait, les amĂ©liorations apportĂ©es par la technologies ADSL2+ devraient permettre dÂ’apporter un gain dÂ’environ 10% par rapport Ă  lÂ’ADSL classique dans tous les cas, mĂŞme en zone très reculĂ©e.
  • La plupart des fournisseurs d'accès proposent des formules ADSL2+ (FREE, Ă  son habitude, a Ă©tĂ© pionnier en inaugurant les premières lignes "test" le 20 octobre 2004 avec la FreeboxV4
  • Outre la possibilitĂ© d'accĂ©der Ă  une offre ADSL2+ (suivant votre localisation), il est important de vĂ©rifier l'Ă©loignement du central : ceci dĂ©termine, pour vous,  l'intĂ©ret de cette nouvelle norme.